Le processus de fabrication d’objets 3D se divise en plusieurs parties : la création du modèle 3D, le transfert, la production et la finition. Certes, le fichier 3D est indispensable pour créer des objets via les imprimantes 3D. Mais avec quel outil peut-on le créer ?

L’impression 3D : qu’est ce que c’est ?

L’impression 3D a fait des vagues en France depuis quelques années. Il s’impose aussi bien chez les particuliers que chez les professionnels. En effet, cet appareil très performant permet de fabriquer toute une variété d’objets en trois dimensions grâce à une superposition de couches. Mais comment ? À l’aide d’une imprimante 3D bien sûr. La vulgarisation est surtout due au prix qui est devenu de plus en plus accessible au grand public. Cet appareil est même devenu indispensable dans le milieu industriel, car il permet de gagner un temps précieux et de faire des économies. Vous fournissez un fichier 3D et la machine fait le reste du travail. C’st aussi simple que ça ! En tout cas, vous avez entre vos mains un appareil capable de créer tout ce dont vous aurez envie !!! Alors, profitez-en pour produire l’objet de vos rêves ! Travaillez votre imagination pour rentabiliser vos activités .

Comment peut-on obtenir des fichiers 3D ?

On peut ne faire des impressions 3D sans modèle virtuel. Actuellement, il existe plusieurs façons d’avoir des fichiers 3D et modèles pour l’impression 3D :

· les fichiers déjà existants qui sont accessibles gratuitement ou moyennant un prix en fouinant un peu sur internet, notamment dans les pages dédiées

· les fichiers scannés via un scan 3D : on peut même scanner des empreintes

· les fichiers obtenus en faisant appel à des professionnels

· et les fichiers réalisés à partir des logiciels de conception 3D

En optant pour cette dernière solution, vous devez modéliser votre objet afin de pouvoir donner vie à votre idée.

Mais quel logiciel choisir ?

À l’évidence, il existe des logiciels de toutes les sortes pouvant satisfaire toutes les demandes. Cependant, pour les débutants, il est vivement conseillé de sélectionner des outils faciles à utiliser. Ensuite, pensez à la licence. Pour certains logiciels, la licence est gratuite. Pour d’autres, il faudrait payer à l’acquisition ou s’abonner.

Quoi qu’il en soit, choisissez votre logiciel en prenant en compte les critères suivants : le type d’objet à créer (prototype, maquette 3D en couleur, prothèse, etc.), les applications, le budget et les compétences de l’utilisateur.