Sauf dans le cas où vous voulez uniquement imprimer des objets disponibles sur internet ou dans les catalogues, vous devez disposer d’un logiciel pour concevoir vos modèles 3D. Pourquoi ? Parce qu’il faudrait d’abord un fichier 3D avant de passer à l’impression. Mais comment choisir son logiciel ?

Le fichier 3D, un élément indispensable ?

Eh oui, on ne peut pas imprimer des objets 3D sans fichier 3D. Mais comment en obtenir ? Vous avez plusieurs alternatives, à savoir :

· le scan : une solution rapide et efficace. À l’aide de votre scanner, vous pourrez reproduire des objets déjà existants

· le téléchargement : en ligne, vous pourrez télécharger des fichiers 3D. Certains sont gratuits, d’autres au contraire sont payants

· la modélisation : il s’agit ici de créer un modèle à partir d’un logiciel de modélisation 3D. C’est une option incontournable pour créer des objets originaux. C’est l’idéal pour les plus créatifs pour donner vie à de nouvelles idées

Pour le troisième cas, une bonne maîtrise des logiciels de conception 3D est indispensable. Bien sûr, si vous êtes un novice, optez pour un logiciel simple d’usage.

Mais quels sont les critères de choix de son logiciel ?

Certes, sur le marché, il existe toute une variété de logiciels de conception 3D. Chacun d’entre eux a ses points forts et ses points faibles. Le critère principal est le domaine d’utilisation. Il faudrait sélectionner un outil adapté à ses besoins, selon le type d’objet à concevoir : architecture, mécanique industrielle, aéronautique, objets usuels, produits finis… Les niveaux de difficulté sont aussi à vérifier, en fonction de vos domaines de compétences. Les logiciels 3D pour les débutants sont les plus simples.

Ensuite, il faudrait penser à la licence. On peut les classer en trois grandes catégories :

· les licences qui sont gratuites

· les licences qu’il faudrait acheter

· et les licences avec abonnement mensuel

Enfin, selon le type de projet, vous pourrez opter pour un logiciel interopérable ou non.

Bon à savoir !

Les logiciels de conception 3D requièrent des stations de travail performantes. De la sorte, prévoyez un investissement adéquat.

L’utilisateur doit maîtriser le logiciel. En cas de besoin, il peut suivre une formation de courte durée pour optimiser la production. C’est un investissement qui peut apporter des valeurs ajoutées importantes plus tard.

Pour terminer, on distingue deux formes d’approche de modélisation : la modélisation 3D paramétrique et la modélisation 3D directe. Cette dernière est plus flexible !